Loading...
Grossesse, intolérance & allergie alimentaire2018-04-19T17:30:59+01:00
femme enceinte alimentation

Alimentation femme enceinte

Préservez la santé de son bébé grâce à l’alimentation

Durant la grossesse, il est fréquent d’entendre que les femmes enceintes doivent faire attention à leurs alimentation. Cependant, ce que la plupart des gens ignorent, c’est que cette alimentation est tout aussi importante avant d’être enceintes.

Afin de limiter les problèmes de santé des nouveaux nées (notamment les anomalies cardiaques), et leurs permettre de commencer leur vie en parfaite forme, l’alimentation pré-grossesse à une grande part d’importance.

Allergie & Intolérance alimentaire

Vivre avec son allergie ou son intolérance alimentaire

Allergie & intolérance alimentaire : Certaines personnes sont touchées par des troubles de la digestion, des picotements (intolérances), ou encore des réactions anticorps (allergies). De nos jours, de plus en plus de protocoles sont mis en place pour limiter les risques envers certains ingrédients (liste des 14 allergènes ; à noter qu’il manque environ 10% de la liste complète). Si vous être sensible ou allergique à certains aliments, il est possible de construire des repas adaptés, de façon à limiter les risques mais aussi à se nourrir sainement, surtout dans le cadre d’une prise (muscle) ou perte de poids (fonte adipeuse).

intolerence alergie alimentaire grossesse

Perdez du poids tout en acceptant vos intolérances ou allergies alimentaires. Chaque problème a sa solution, des moyens alternatifs sont là pour vous aider.

Me contacter

Régime sans gluten, sans lactose, allergie à l’arachide, ou tout autre allergène ? il existe des alternatives pour vous préserver sans vous priver. Besoin de rendez ou de conseils ?

Me Contacter

Peur de mal faire les choses durant la grossesse ? Manger équilibré, apprenez ce qui est bon pour vous et votre bébé, sans prendre trop de kilos superflus.

Me contacter

Grossesse, et le père ?

L’alimentation du père avant la conception a un impact sur la santé de bébé

Très souvent, il est recommandé aux femmes souhaitant avoir un bébé de prendre un complément de vitamine B9, (aussi appelée folates – qui se trouve dans des légumes verts à feuilles, des céréales, fruits et viandes) avant la conception en prévention des fausses couches et des malformations. Pour le père, il est tout autant recommandé de prendre cette vitamine, mais pour d’autres raison…

En effet, coté paternel, le déficit en folates détériore la qualité des spermatozoïdes, et augmente les risques de diabète, cancer, et bien d’autre maladie chez leurs décadences. De plus, chez l’homme, l’obésité altère le métabolisme des folates, ce qui constitue un danger lors de la conception mais aussi durant la vie de l’enfant.

En bref : Les spermatozoïdes transportent la mémoire de l’environnement paternel : ses caractéristiques alimentaires et son style de vie (tabagisme, alcoolisme…) etc.

« Nous vivons n’importe comment, nous mangeons n’importe quoi, et nous comptons sur la richesse publique pour résoudre nos problèmes de santé, dont nous sommes le plus souvent personnellement responsables. »
Citation • Bernard Clavière